Robes d’été – Tome II

Comme je vous l’avais annoncé lors de mon billet sur les dernières nouveautés de Vie de Penderie – spécial robes d’été, je vous présente enfin mes coups de cœur !

Je me suis amusée à les essayer et à prendre la pause 🙂

vie de penderie le blogCette robe Maje asymétrique crème et satinée en soie est parfaite pour une soirée cocktail. Les fleurs strassées à l’épaule apportent le côté « nuit ». C’est un petit 36, et pour ne pas prendre de risque vu qu’elle ne s’ouvre d’aucun coté (pas de zip), prévoir des sous-vêtements clairs car légèrement transparente. A associer à des couleurs nude pour un style très chic ou à des couleurs vives, rouge comme ici ou bleu électrique pour réveiller la silhouette.

vie de penderie le blog

On reste avec la marque Maje qu’on retrouve dans cette robe bustier imprimé léopard rose et noir, à porter en journée comme en soirée. La grosse ceinture en taille haute à nouer dans le dos apporte du peps et affirme la taille. A porter avec des petites sandales ou des hauts talons à plateformes comme ici.

Retrouvez également mes autres nouveautés robes sur Vie de Penderie !

Belle journée !

Publicités

Les victoires du soir !

Pour continuer sur notre lancée spéciale tenues habillées, aujourd’hui, je partage avec vous les « Victoires du soir » quelques pages d’un ancien numéro de L’Art et La Mode qui date du Printemps 74.

Ce sont dans ces magazines vintages qu’on se rend compte du perpétuel recommencement de la mode, on y retrouve des pièces actuelles mélangées au charme de ces pages d’un autre temps. Alors on profite et on s’inspire sans hésiter !

Enjoy !

 

Ma petite Robe Noire

Vie de Penderie le Blog

La fameuse robe noire. Celle qu’il faut avoir dans son armoire, mais qu’on ne sait jamais vraiment choisir.

Mon problème avec la petite robe noire, c’est qu’elle a souvent tendance a être choisie assez classique pour qu’elle aille avec tout et en toute circonstance. Pas trop courte, pas trop longue, pas trop originale, ni dans sa matière, ni dans sa coupe. C’est exactement ce que je n’aime pas faire, m’habiller classique !

D’un autre côté, c’est quand même super pratique pour tous les jours, où lors de circonstances où ce n’est pas ce qu’il y a de plus judicieux d’arriver en rose fluo : un entretien d’embauche, la petite soirée présentations parents, etc…

Du coup, j’ai tendance à ne pas acheter de robe noire, exactement pour cette raison. Cela ne me ressemble pas, cette idée d’acheter une tenue passe partout. D’ailleurs, lorsque j’en ai une de ce style je ne la mets jamais, même dans le cas où elle serait de circonstance ! Je contourne 🙂

Mais tout ça, c’était avant !! Ce qu’on change, après 30 ans….:-)

Comme je me dis que moi aussi, j’ai droit à ma robe noire, et bien j’ai pris le parti d’en acheter plusieurs, qui me ressemblent, mais qui ne sont ni trop classiques, ni trop originales, pour pouvoir être portées sans avoir un pimpon « j’aime la mode » à chaque pas…(ce qui ne me dérange pas outre mesure non plus, mais bon, parfois, restons discrètes).

Bon, donc j’en ai une patineuse, sans manches, courte, en dentelle, une plus classique, body con, manches longues, une que je vous ai montré dans un post précédent, toute droite, avec des nœuds à motifs africains aux bretelles (plus classe), et celle-ci, robe noire spéciale « automne/hiver/début de printemps (quoi fait froid) 2015 », car en maille côtelée (exactement comme je la voulais), et manche longues.

Elle a une coupe super moulante, mais reste stretch, et est forme crayon années 50. Ma came quoi !!

Je l’ai achetée dans une petite boutique inconnue au bataillon en bas de chez moi, mais des modèles comme celui-là, on en trouve dans beaucoup de boutiques et de sites internet (j’ai déjà trouvé ma version été sur Boohoo, j’en ferai un post quand on se caillera moins les…..mains).

Ce que j’aime, c’est ce côté rétro, classe, un peu rock, tout en étant hyper confortable. Comme elle est stretch, elle donne un peu de marge sur le bas, pour éviter de faire des pas de japonaise, qui donne pas trop l’air naturel dans la rue.

Elle se porte aussi bien avec des talons très hauts, pointus, compensés, pour sortir, ou des chaussures plates, ou à plateformes, comme je vous le montre sur ce look. Et surtout, on peut sortir ses chaussures de couleur.

Histoire (quand même!) de donner une petite touche d’originalité, et parce qu’avec du « tout noir » comme cela, on peut vraiment se le permettre, je mets des collants fantaisie à gros (gros!) pois.

Je la ceinture en taille haute par un petite ceinture vintage achetée sur Vie de Penderie en croco noir. Je vous le conseille, cela permet de casser un peu le côté très uniforme de la robe, et si vous avez une taille, cela la marque et féminise vraiment la tenue ! Vous pouvez la prendre plus épaisse, mais pas trop non plus, le but n’est pas de faire deux tenues en une, et cela risque de trop séparer le haut du bas.

Vie de Penderie le Blog

Enfin, (ça c’est mon côté rockab :), on se refait pas),  je la mets avec mes Creepers bordeaux, achetées sur le site Underground (la vraie Creepers donc ! Super qualité, super confortables) à petites plateformes crantées. En plus, cela donne une touche de couleur à la tenue (la seule) !

Enfin, je tresse mes cheveux en natte africaine, afin de les dégager, et de retourner un peu au côté classique (j’aime le contraste :)).

Conseil de fin : quelques bijoux, pour finaliser le tout, plutôt rock (bague mi-doigt fortement recommandée, la mienne je l’ai trouvée sur Topshop), un rouge à lèvres, ou/et un verni, que vous pouvez vous permettre flashy (rose, rouge, orange) !

Vie de Penderie le Blog

Et voilà, la petite robe noire, j’en ai fait mon affaire ! 😉

Bonne journée  !!